FANDOM


Porte des étoiles

La porte des étoiles est un portail qui permet de voyager à travers un vaste réseau interplanétaire. Elle a été bâtie il y a au moins trois millions d'années par une race très avancée : les Anciens. Sur Terre, la première porte a été érigée en Antarctique, avant que les glaces ne recouvrent le continent. Une autre a été construite à Gizeh, mais elle est restée ensevelie pendant cinq mille ans suite à une révolte du peuple égyptien.


Description : 
Composée de Naquadah, elle pèse près de trente tonnes. Elle est virtuellement indestructible. L'anneau intérieur comporte trente-neuf symboles, qui représentent les constellations vues depuis la Terre.  Lorsqu'on active la porte, l'anneau intérieur se met à tourner, enclenchant les chevrons selon un ordre prédéterminé.  Il faut 7 symboles pour se rendre quelque part, mais certains mondes situés au-delà du réseau connu en nécessite un huitième.


Un peu d'histoire : 
En 1928, on découvrit une porte des étoiles sous le sol d'Egypte. Le docteur Langford menait l'équipe qui entreprit de l'étudier.  Mais en 1945, la porte des étoiles fut activée par accident et Ernest Littlefield fut transporté en un lieu inconnu. On interrompit donc les recherches.  En 1969, Catherine Langford reprit les recherches de son père. On transporta la porte à Cheyenne Mountain et, après avoir réussit à l'activer, le SGC (Stargate Command : Commandement de la porte des étoiles) programma une première mission sur Abydoss. En 1997, alors que le projet avait été une nouvelle fois abandonné, l'arrivée d'Apophis via le portail poussa le Président à reformer le SGC.


Le kawoosh : 

Les portes des étoiles sont des supraconducteurs qui absorbent l'énergie. Lorsque l'anneau intérieur tourne, les chevrons se verrouillent sur les symboles programmés, et c'est alors que se forme un vortex, transférant un flux de matière sous forme d'énergie à l'intérieur d'un champ subspatial le long d'un couloir extradimensionnel.  Le vortex ne fonctionne que dans une seule direction. Cependant, les radiation, la gravité et les ondes radio peuvent être renvoyées vers le point d'origine.  La masse instable de particules quantites qui se forme à l'activation du portail se stabilise pour prendre l'aspect aqueux de l'horizon des évènement. 


Une porte des étoiles artisanale : 
Malgré la complexité de la porte des étoiles, on peut fabriquer un portail élémentaire, à usage unique, à partir de matériaux disponibles en ligne. Il faut :  - 45 kg de titanium brut - 61 m de fibre optique - 7 condensateurs de 100 000 watts - 1 grille-pain


La porte bêta : 
On a découvert une autre porte en Antarctique, enfouie sous une profonde crevasse à environ quatre-vingt kilomètres de la station McMurdo. Malgré son nom, il semblerait que ce soit la première porte bâtie sur Terre : elle date d'avant la glaciation. Même si elle a été officiellement désactivée, certaines équipes non-autorisées du NID s'en sont servi pour des missions secrètes avant qu'on la scelle et la confine dans la Zone 51. Lorsque SG-1 s'est trouvé piégé dans le vaisseau de Thor, l'équipe à transporté la porte alpha à son bord. Elle a été perdue lors du crash du vaisseau dans le Pacifique puis récupérée par les russes, qui l'ont un temps utilisé depuis leur centre sibérien. Le SGC a utilisé la porte bêta jusqu'à ce qu'Anubis se serve d'une arme extraterrestre et menace de faire exploser la porte pour détruire la Terre. On l'a alors expédiée dans l'espace à bord d'un X-302 avant de la larguer dans une fenêtre hyperspatiale, où elle a explosé, à 4,8 millions de kilomètres de là.  Suite à une négociation avec les russes, la porte des étoiles alpha a réintégré le SGC.


Autres informations : 
La porte des étoiles est nommé "Chaapa'ai" par les Goa'ulds.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.