FANDOM


OPN

Ces dispositifs sont la norme chez les Narisiens. En simplifiant, il s'agit d'un appareil d'une longueur de quelques millimètres implantée dans le bras et reliée au système nerveux du porteur qui peut l'utiliser de façon instinctive par la pensée via une interface neuronale et prenant la forme d'un hologramme de différents coloris entourant l'avant-bras et la main. Il existe trois versions de cet appareil : civil, militaire et un prototype en possession d'Aynira dont elle permit une étude à la discrétion du JPS.

La version civile est plus ou moins l'équivalent narisien d'un smartphone. Faisant office d'appareil de communication, d'appareil photo ou vidéo, de dispositif de localisation, de dispositif de paiement et d'ordinateur portable avec une connexion en réseau. Le catalogue des applications téléchargeables inclue également des jeux vidéos, des interface de contrôle d'autres appareils ou encore un mode lampe-torche ou de détection. Il existe également une variante professionnelle, médicale et scientifique. Plus puissante et plus spécialisée que les version standards. La version militaire est globalement identique à la version civile dans la forme. Dans le fond, elle est plus puissante en terme de performance et intègre divers options propre aux activités militaires comme des aides stratégique, la gérance d'équipement militaire ou encore l'aide au combat.

L'Ordinateur personnel d'Aynira est le prototype d'une nouvelle génération de la variante militaire. Il possède notamment une très grande puissance de calcul de traitement et de stockage de données dû à la présence d'une informatique quantique. Il possède également une large panoplie de capteurs et analyseurs et de nombreux logiciels permettant la traduction le décryptage ou encore le piratage. La présence d'une ansible quantique, dispositif de communication instantané et indétectable mais fonctionnant uniquement avec une seule destination permet une communication directe avec le gouvernement narisien. Enfin, le dispositif le plus impressionnant de tous est un émetteur d'hologramme solide. Prototype expérimentale, il ne permet de "créer" qu'un moyen de défense prenant la forme de griffes incandescente pendant quelques secondes en raison d'une forte consommation énergétique.

De la bouche de la Narisienne, l'appareil possède d'autre fonctionnalités qu'elle a refusée de divulguer de façon polie, mais catégorique, bien qu'elle ait assurée que ces fonctions inconnues ne mettraient pas en danger nos installations ou notre personnel. Des études ultérieurs sont donc à prévoir quand elle aura suffisamment confiance au personnel du JPS et du SDT pour les révéler.