FANDOM


Hatak

Le Ha'tak est le principal vaisseau des flottes goa'uld. Il possède un double rôle de vaisseau d'attaque lourd et de ravitailleur. Le Ha'tak est l'un des vaisseaux les plus répandus dans la galaxie et sa puissance n'est éclipsée que par très peu de vaisseaux. Comme la plupart des technologies goa'ulds, le Ha'tak est également utilisé en masse par la Nation Jaffa et l'Alliance Luxienne. Cependant, les Tok'ra ne l'utilise que rarement, estimant que les capacités militaires de ce vaisseau sont en désaccord avec leur méthode de combat s'apparentant à de la guérilla.

Vue d'ensemble Edit

Le Ha'tak est une très vieille classe de vaisseau sans cesse mise à jour au fil des découvertes faites ou dérobées par les Goa'ulds. Les informations font état que le Goa'uld Râ utilisait déjà des Ha'tak il y a 10 000 ans, bien qu'ils étaient très différents de ceux en fonctionnement aujourd'hui.

Le Ha'tak moderne mesure 700m de long pour 650 de large et 315 de hauteur. Il peut se diviser en deux sections : La section principale est un grand tétraèdre doré placé au centre de la structure et dont la forme évoque une pyramide égyptienne. Elle contient la majorité des systèmes névralgiques du vaisseaux ainsi que son centre de contrôle, les luxueux quartiers du Goa'uld et les hangars de chasseurs. Autour de la pyramide, se trouve une superstructure de forme triangulaire de couleur sombre. Elle abrite les systèmes d'armes ainsi que les soutes et les garnisons de Jaffas.

Le Ha'tak est lourdement armé, possédant 60 puissants canons énergétiques réparties tout autour de sa superstructure. Ceux-ci peuvent être aussi bien utilisé pour l'affrontement contre un autre vaisseau ou alors pour le bombardement orbital. Il accueille une douzaine d'escadrons de planeurs de la mort qu'il utilise comme un écran de chasse ou pour d'autres manœuvres tactiques. En complément, trois escadrons d'al'kesh et une garnison de 2 000 Jaffas sont également présent, faisant du Ha'tak un vaisseau d'invasion et d'occupation efficace. Enfin, il est équipé de puissants boucliers et d'un des hyperdrives les plus performants disponible dans la flotte goa'uld.

Localisation Edit

Le Pel'tak Edit

Le Pel'tak est la passerelle du Ha'tak. Il est situé dans la section pyramidale et positionné légèrement au dessus de la superstructure pour avoir une vue dégagé sur l'espace tout en en étant le moins exposé possible. Son emplacement désigne « l'avant » du vaisseau dont les faces sont visiblement identiques. Bien que l'aménagement interne varie d'un vaisseau à l'autre en fonction du Goa'uld ayant ordonné sa construction (la taille de la pièce étant la principale différence), les éléments communs comprennent le fauteuil du commandant, souvent un trône richement décoré dans le style du Goa'uld à qui appartient le vaisseau, et de deux consoles de commandes. La console principale, situé près de la baie, contrôle tout les systèmes du vaisseau hormis celui des armes. Il est généralement construit juste en face de la baie principale qui peut également faire office d'écran pour la communication ou d'affichage tête haute pour la lecture de données tactiques au situation de combat. La seconde console est exclusivement dédiée à l'armement. Habituellement dissimulée sous le sol, elle n'est utilisé qu'en cas de besoin.

La Salle des Machines Edit

La salle des machines contient tout l'équipement nécessaire au bon fonctionnement du vaisseau. Elle est située dans la section pyramidale au niveau de la superstructure, ce qui rend ce point névralgique très difficile à endommager ou détruire dans les combats. Le générateur principal et l'hyperdrive se situe dans cette section, de même que les cristaux de contrôles de chaque systèmes majeures du vaisseau. On y trouve également une réserve de cristaux et de pièces de rechange en cas de besoin pour des réparation d'urgence.

Le Hangar Edit

Le hangar se situe du même côté de la structure pyramidale que le Pel'tak. Quand ils ne sont pas utilisés, les Planeurs de la Mort sont entreposés dans des racks pour optimiser l'espace. Lorsque leur déploiement devient nécessaire, ils sont lâchés des racks à la piste où un système les catapultent hors du vaisseau à grande vitesse. Bien que la conception de ces hangars peuvent changer considérablement d'une classe de Ha'tak à l'autre, tous les Planeurs quittent le vaisseau à la base de la structure pyramidale, en dessous de la superstructure.

L'accès au hangar utilise un champ de force pour maintenir une atmosphère respirable dans le hangar, permettant aux Planeurs d'être lancé sans avoir besoin de dépressuriser. Ce champ, tout en maintenant l'air à l'intérieur, repousse également des éléments étrangers provenant de l'extérieur comme les gaz interstellaires ou encore l'eau. Cette particularité à amener à penser que le Ha'tak pouvait au besoin se dissimuler dans une étendue d'eau et agir comme une base sous-marine ou même un sous-marin, mais aucune utilisation de ce genre n'a été encore observée.

Les Soutes Edit

Les soutes du Ha'tak permettent le transport d'une très grande cargaison, que ce soit des armes, des richesse, du naquadah ou de tout autre chose qu'un Goa'uld peut avoir à transporter. Ces soutes, d'une capacité totale de 700 000 tonnes, sont assez grandes pour accueillir une voire plusieurs portes des étoiles avec leur DHD respectifs. 

La Salle de la Porte Edit

Certains Ha'taks, notamment ceux servant de vaisseaux amiraux, disposent de leur propre Porte des étoiles afin de faciliter l'accès au vaisseau pour les Jaffas, une cargaison particulière ou encore pour le Goa'uld qui arrive au cours d'une cérémonie en grande pompe. La porte d'un Ha'tak ne fonctionne que quand ce dernier est en orbite autour d'une planète. Il y a également une période d'inactivation quand le vaisseau arrive à destination, le temps que les systèmes du vaisseau reconnecte la Porte au réseau.

Alimentation Énergétique Edit

Le Générateur à Naquadah Edit

On sait peu de chose à propose du générateur principal du Ha'tak si ce n'est qu'il fonctionne avec du naquadah comme la majeure partie des technologies goa'ulds. On sait également que le Ha'tak dispose d'un ou de plusieurs générateurs secondaires servant de source d'appoint en cas d'urgence ou de défaillance du générateur principal. 

Propulsion Edit

Propulsion Subluminique Edit

Le Ha'tak utilise une forme avancée de propulsion qui contourne la nécessité de recourir à des fusées chimiques ou des propulseurs ioniques de toute sorte et qui lui permet de réaliser de grandes accélérations. Ce système invisible qui semble fonctionner sur la manipulation de gravité : le vaisseau génère une forte gravité face à lui dans lequel il se laisse "tomber". Ce système peut facilement propulser un Ha'tak à 5% de la vitesse de la lumière (15 000 km/s) ou encore de parcourir la distance Terre-Saturne en quelques minutes. Ce système sert également à maintenir une altitude stable dans les champs gravitationnels planétaires et de ralentir rapidement le vaisseau quand il émerge de l'hyperespace.

Propulsion Supraluminique Edit

Un Ha'tak conventionnel dispose d'un hyperdrive lui permettant de se propulser dans l'hyperespace à 32 000 fois la vitesse de la lumière (soit 9,6 milliards km/s). Malgré cette vitesse, un Ha'tak est incapable d'effectuer des voyages intergalactique. Ainsi, il lui faudrait environ 125 ans pour rallier la galaxie de Pégase. Cette limite peut être contournée par divers moyens naturels comme des perturbations hyperspatiales provoquées par l'onde de choc d'une supernova ou encore par la surcharge de l'hyperdrive avec une importante quantité d'énergie. Il est ainsi supposé qu'un E2PZ pourrait permettre à un Ha'tak d'effectuer des voyages intergalactiques sans modification notoire de son hyperdrive, mais une telle opération pourrait engendrer de sérieuses dégradations sur le vaisseau qui n'est pas conçu pour voyager à de telle vitesse.

Systèmes de Défense Edit

Les Boucliers Edit

Le principal système de défense d'un Ha'tak est un bouclier énergétique qui le protège contre les dommages. Il peut résister aux tirs consécutifs d'une douzaine d'autres Ha'taks et peut protéger le vaisseau du rayonnement et de la chaleur en étant dans la couronne solaire d'une naine bleue pendant neuf heures. Les armes nucléaires de la Terre semble totalement inefficace contre ce dernier, même si elles sont surchargées avec du naquadah. En revanche, ils sont rapidement dépassés face à des armes employées par des civilisations plus avancées comme les Asgards par exemple.

Avec le retour d'Anubis, les boucliers des Ha'taks furent améliorés au point où ils pouvaient résister aux armes des vaisseaux asgards de classe Beliskner. Cependant, les vaisseaux de classe supérieurs semblent encore présenter une menace très sérieuse pour ces boucliers améliorés. Ils sont également totalement inefficace contre les drones des Anciens ou contre les armes des vaisseaux ori. En effet, si le tir du canon principal d'un vaisseau ori détruit un Ha'tak en un seul coup malgré son bouclier, ses armes secondaires y arrivent également en une rafale de quelques tirs.

Le générateur de bouclier est situé profondément dans la machinerie du vaisseau à l'intérieur d'un vaste espace. Il est généralement très bien gardé, mais est très sensible aux actes de sabotages. En effet, il suffit de quelques grenades bien placés pour pouvoir le neutraliser.

L'Occulteur Edit

La grande majorité des Ha'taks ne disposent pas d'occulteurs. Toutefois, il est possible d'en équiper un sur ces vaisseaux, les rendant invisible à l’œil nu et aux capteurs. Néanmoins, un Ha'tak occulté ne peut activé son bouclier de protection, ce qui le rend très vulnérable. Pour pouvoir activer son bouclier, il doit donc désactiver son occulteur et inversement.

Armement Edit

Les Canons Énergétiques Edit

Un Ha'tak dispose de 60 canons énergétiques lourds utilisable dans le cadre d'un combat spatial contre un autre vaisseau ou d'un bombardement orbital. Malgré leurs tailles, ils sont extrêmement rapide et manœuvrable. Ils sont placés dans la superstructure qui ceinture la structure pyramidale de manière stratégique afin qu'un Ha'tak puissent toujours tirer avec un nombre optimal de canon et ce dans toutes les directions. Ces armes peuvent être calibrés à volonté afin que leur cadence de tir et leur puissance de feu soient le plus efficace en fonction des situations. La portée maximale observée est une portée orbitale, mais on ignore la portée maximale réelle tout comme on ignore leur puissance maximale bien que des preuves indirecte tant à supposer que chaque canon dispose d'une puissance de tir d'au moins 200 mégatonnes. Comme avec les boucliers, ces armes ont été modifiées avec le retour d'Anubis. Elles sont désormais assez puissantes pour détruire un vaisseau asgard.

Plusieurs canons de défense sont présent, notamment au niveau de la pyramide. Ils sont beaucoup moins puissant que les canons lourds et servent avant tout à la défense anti-chasseurs.

Autres Systèmes Edit

Les Communications Edit

Généralement, un Ha'tak possède la capacité de transmettre et recevoir des communications subspatiales de haute qualité sur des distances interstellaires.

Les Capteurs Edit

Étant le principal vaisseau utilisé par les Goa'ulds, le Ha'tak dispose de toute une panoplie de capteur. Tout d'abord, les capteurs à courte portée pouvant détecter, identifier et cibler un vaisseau proche. Les capteurs à portée moyenne sont capable de détecter les vaisseaux approchant à plusieurs kilomètres et sont capable de les identifier ainsi qu'analyser leurs signatures énergétiques et les signes de vie à l'intérieur. Ces capteurs peuvent également numériser une planète entière afin de rechercher des signes de vie, des structures artificielles et des signatures énergétiques, mais uniquement si le vaisseau est dans l'orbite de la dite planète. Les capteurs à longues portée sont capable de balayer l'espace à la recherche de planètes, d'étoiles voir même de vaisseaux jusqu'à une certaine distance et avec une résolution faible. Le Ha'tak possède un capteur subspatial capable de détecter une fenêtre d'hyperespace en formation ou encore de détecter des vaisseaux en espace conventionnels si le Ha'tak est en hyperespace ou enfin de détecter des vaisseaux en hyperespace à plusieurs années lumière de distance.

En général, un Ha'tak ne peut pas détecter la présence d'un vaisseau occulté sauf en utilisant des méthodes détournées telles que les perturbations causées par la présences du vaisseau (comme l’accumulation de chaleur lors d'une rentrée atmosphérique par exemple). Cependant, depuis le retour d'Anubis, certains Ha'tak peuvent détecter des vaisseaux occultés passant à une certaine distance d'eux. D'autres conditions pouvant aveugler les capteurs d'un Ha'tak sont les régions de l'espace fortement ionisées ou le rayonnement de la couronne solaire d'une étoile. Les capteurs ne pouvant détecter que ce qui se trouve dans son « champ de vision », il est possible d'utiliser une planète ou un autre corps célestes pour masquer sa présence aux capteurs d'un Ha'tak.

Utilisation par Civilisation Edit

L'Alliance Luxienne Edit

La chute des Grands Maîtres en 2005 permit à l'Alliance Luxienne d'acquérir le contrôle d'un vaste territoire ainsi que de diverses technologies goa'ulds. Ainsi, l'Alliance dispose d'un nombre important quoique limité d'Ha'taks dont elle se sert pour protéger son territoires.

Les Goa'ulds Edit

Le Ha'tak est le principal vaisseau des flottes goa'ulds en raison de sa puissance et de son grand nombre et c'est toujours le cas de nos jours. Dans le cadre d'une invasion classique, le Goa'uld dispose une petite flotte de Ha'tak dans l'orbite de la planète afin de s'assurer la suprématie orbitale et de soumettre la population par des bombardements et le débarquement de légions de Jaffas. Cependant, ils n'exterminent jamais une population sauf en cas de nécessité absolue car les Goa'ulds préfèrent asservirent les populations soumises plutôt que de les éliminer. Plus que tout autre chose, le Ha'tak est utilisé comme une démonstration de la puissance du Goa'uld. Les grandes flottes de Ha'taks sont rare car les Goa'ulds s'assuraient qu'aucun des leurs ne prennent l'ascendant sur tout les autres. Seuls certains Grands Maîtres tels que Râ, Apophis, Anubis ou Baal ont eut sous leurs ordres des flottes entières de Ha'taks. Depuis la chute des Grands Maîtres et la Croisade Ori, on ignore de combien de Ha'taks dont les Goa'ulds restants disposent, mais les estimations donnent une moyenne d'environ 200.

Les Jaffas Edit

Avec la chute des Grands Maîtres, la grande majorité des Ha'taks échurent à la Nation Jaffa nouvellement créer. Ce sont les Jaffas qui disposent actuellement de la plus grande flotte de Ha'taks bien que cette dernière fut très mise à mal par la Croisade Ori. On ignore leur effectifs actuel, mais on suppose que les Jaffas ont du mettre en place un programme de renouvellement des flottes avec l'établissement de plusieurs chantiers spatiaux.

Les Terriens Edit

Acquérir des technologies pour combattre les Goa'ulds et d'autres menaces fut le principal but des Terriens du programme Porte des étoiles et du SGC. Un des principaux objectifs d'alors était d'acquérir un Ha'tak afin d'étudier sa technologie et la reproduire. Avec l'aide de la Tok'ra, le SGC est parvenue à deux reprise à s'emparer d'un Ha'tak, mais à chaque fois, le vaisseau en question fut détruit peu après afin de s'assurer la réussite d'une mission. Avec le développement de ses propres vaisseaux, le SGC, puis le SDT actuellement n'estime plus la possession d'un Ha'tak à l'ordre du jour, disposant désormais de technologies supérieures. 

Les Réplicateurs Edit

Lors de l'invasion de la Voie Lactée par les Réplicateurs, ces derniers s'emparèrent de nombreux Ha'taks qu'ils ont lourdement améliorés avant de les envoyer à l'assaut de la galaxie. Les Réplicateurs ainsi que les améliorations qu'ils effectuèrent sur les Ha'taks furent détruit par la super-arme de Dakara et les vaisseaux encore en état furent récupérés par la Nation Jaffa.